L’engagement collaborateur, un enjeu RH à long terme

Pour vous en résumé

L’engagement collaborateur est un facteur clé de succès pour une entreprise. Il va permettre de fidéliser les salariés, mais aussi d’augmenter leur valeur ajoutée et leur contribution à la performance globale de la société. Qu’est-ce que l’engagement collaborateur et quels en sont les enjeux ? Comment le développer à l’aide d’une stratégie incarnée à travers la fonction RH ? L’engagement au travail s’anime autour de plusieurs domaines, notamment la qualité de vie au travail, mais aussi les méthodes de management, la RSE ou encore les valeurs de l’entreprise. Découvrez pourquoi l’engagement collaborateur est un véritable enjeu RH à long terme.

Qu’est-ce que l’engagement collaborateur ?

La définition de l’engagement collaborateur implique plus que les notions de motivation ou d’implication au travail. Un salarié engagé est impliqué dans l’accomplissement de son travail en raison de l’intérêt qu’il porte à sa mission, ainsi qu’à la qualité de son environnement de travail et à son adhésion aux valeurs globales de l’entreprise.

Être engagé recouvre donc à la fois la motivation, l’implication et le sens de la mission. Un salarié est engagé par la fidélité et la fierté de faire partie de l’entreprise, mais aussi pour y gagner quelque chose en retour : des possibilités d’évolution, de la reconnaissance et une rémunération adaptée.

L’engagement ne va toutefois pas reposer sur les mêmes critères selon les salariés : ils vont dépendre de l’âge, de la qualification, des souhaits d’évolution ou encore des expériences professionnelles précédentes.

La pyramide de l’engagement

En 2017, le cabinet Gallup a réalisé une large étude sur le sujet et en a défini une pyramide de l’engagement au travail, reposant sur 4 piliers fondamentaux :

les besoins de bases liées aux missions et au poste du salarié

le support et le management lié à l’organisation hiérarchique de l’entreprise et aux conditions de travail
le travail en équipe lié aux relations et liens humains au sein de l’entreprise
la progression liée aux possibilités et capacités d’évolution au sein de l’entreprise.À travers ces différents piliers de l’engagement on devine donc aisément l’enjeu qu’il peut représenter pour l’entreprise.

Quels en sont les enjeux ?

De nombreuses études prouvent que les collaborateurs engagés travaillent mieux dans l’accomplissement de leur mission et développent plus de cohésion d’équipe. L’étude menée par Gallup démontre ainsi qu’il y a un lien direct entre le niveau de fidélité des collaborateurs et la performance globale d’une entreprise.

Le premier enjeu de l’engagement collaborateur repose donc sur ses répercussions directes sur les résultats de la société. Il va permettre :

 

l engagement collaborateur

la diminution du coût de recrutement de nouveaux profils, du turnover, du taux d’absentéisme et des accidents de travail ;

  • la hausse de la productivité des salariés ;
  • l’amélioration de l’expérience et la satisfaction client ;
  • en conséquence, l’augmentation globale des performances de l’entreprise.

Compte tenu de son impact sur les résultats, évaluer et améliorer l’engagement collaborateur est donc un enjeu RH majeur, à long terme. Il s’agit d’une stratégie centrale de la fonction RH. Elle va s’articuler autour de 4 principaux axes : la qualité de vie, le rôle du management, la RSE et la vision et les valeurs de l’entreprise.

 

Comment améliorer l’engagement collaborateur ?

Mesurer l’engagement des collaborateurs

Pour pouvoir élaborer une stratégie RH visant à améliorer l’engagement au travail, il est d’abord essentiel de pouvoir l’évaluer en réalisant des enquêtes. La façon dont l’enquête sera menée, en interne ou par le recours à un prestataire externe, ainsi que la fréquence de l’enquête ou encore le public visé dépendra des caractéristiques intrinsèques à l’entreprise. Toutefois les différents piliers de l’engagement et les critères qui le définissent présentés précédemment doivent servir de base aux items évalués.

La collecte des réponses et la mesure du taux de participation sont, par ailleurs, des éléments importants pour s’assurer que l’enquête reflète la réalité du niveau d’engagement. L’anonymat, un temps nécessaire pour répondre et un traitement des réponses rigoureux sont ainsi nécessaires à la bonne conduite d’une enquête d’évaluation.

Pour finir l’analyse des données doit être bien préparée en amont puis menée en collaboration avec la direction. Les résultats de chaque service doivent être partagés et vont permettre la définition de la stratégie d’amélioration de l’engagement des équipes.

 

Définir sa stratégie et mettre en place un plan d’amélioration de l’engagement

L’analyse des données d’enquête, item par item, et de leur évolution par rapport aux enquêtes précédentes vont être la base de l’élaboration d’une stratégie visant à cultiver l’engagement des équipes. Comme évoqué précédemment cette stratégie RH va s’articuler autour de 4 principaux axes.

La qualité de vie recouvre l’amélioration des conditions de travail, les avantages proposés aux salariés et l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

L’accompagnement managérial est central pour obtenir pour le salarié une valorisation dans l’accomplissement de ses missions, qui doivent s’inscrire dans la réalisation globale des objectifs de l’entreprise. Le rôle du management est également clé pour permettre l’adéquation de la formation continue avec les souhaits d’évolution du collaborateur.

La RSE se définit par l’intégration des préoccupations sociales et environnementales dans les activités commerciales et dans les relations internes et externes de l’entreprise. On comprend donc aisément en quoi elle est un levier qui contribue au développement de l’implication des salariés.

Enfin la définition et la communication, dès le recrutement et auprès de tous, de la vision et des valeurs de l’entreprise est une fonction clé des RH en support de la direction. Elle permet de s’assurer de la compréhension et de l’adhésion des équipes à la mission globale de l’entreprise.

Des collaborateurs engagés sont pour l’entreprise un facteur clé de sa réussite. L’importance de la prise en compte de l’engagement collaborateur place les RH au cœur de cet enjeu à long terme pour le succès de l’entreprise. Avec des directeurs à temps partagé augmenté, Groupe référence peut accompagner les entreprises dans la définition d’une stratégie RH d’évaluation et d’amélioration de l’engagement collaborateur.

Les 8 bénéfices de l’externalisation RH pour les PME
Mettre en place des élections professionnelles – CSE