Un DRH

Un binôme RRH – DRH externalisé pour pérenniser les Ressources Humaines en PME

drh externalisé

Rihab Hajri : Je m’appelle Rihab Hajri, après 7 ans d’expérience en tant que Responsable des RH, j’ai intégré le Groupe Référence en Février 2022 pour devenir RRH à Temps Partagé Augmenté.

Stéphanie Baldit : Je suis Stéphanie Baldit, après une carrière en tant qu’indépendante qui a pris fin en mai 2021, j’ai intégré le Groupe Référence en tant que DRH à temps Partagé Augmenté au sein du Groupe Référence.

Dans le cadre de tes missions, tu es intervenue au sein d’une entreprise du marché immobilier de bureau, quel était leur besoin RH ?

Rihab : Cette entreprise du marché immobilier de bureau avait un besoin urgent en RH suite au départ de leur responsable RH. C’est une entreprise d’environ 60 personnes dont une quinzaine d’alternants qui a grandi très rapidement. Ce contexte nécessite de faire grandir les services support et de répondre aux enjeux de gestion administrative

Après plusieurs départs, le service RH avait besoin de se stabiliser et de construire une relation de confiance auprès des collaborateurs.

C’était donc dans cet environnement complexe que Référence DRH est intervenu en mettant en place un binôme DRH – RRH.

Stéphanie : L’objectif était effectivement de reconstruire le service RH et de stabiliser la fonction. Pour ce faire, nous avions défini au préalable un plan d’action RH aligné avec les objectifs et les pratiques de l’entreprise.

 

Quelles étaient vos missions au sein de cette entreprise du marché immobilier de bureau ?

Rihab : Mes missions étaient variées : dans un premier temps, je devais gérer l’urgence de structurer le service : préparation des bulletins de salaire, ADP, préparation des contrats, gestion des sorties et d’entrée. Des sujets très sensibles qui impactent le climat social.

Il fallait également former les managers dans l’accompagnement des équipes et porter la voix de la direction auprès des salariés.

Notre rôle n’étant pas de rester indéfiniment au sein des structures que nous accompagnons, nous avons recruté une Responsable RH avec un profil répondant aux particularités de l’entreprise.

Ce fut une mission très riche, intense et pas facile, mais qui s’est tellement bien fini qu’on en avait même un peu la nostalgie avec Stéphanie Baldit.

Ma mission a pris fin au mois de juillet. Mais Stéphanie est toujours en mission en soutien à la Responsable RH.

Stéphanie : Mon rôle consistait à accompagner l’entreprise dans la définition et le déploiement d’une politique RH, accompagner le Dirigeant sur des sujets d’organisation (équipes, CODIR) et participer au recrutement et à l’intégration du Directeur Général.

J’ai construit une organisation RH en définissant les enjeux, les actions à réaliser et les moyens à déployer, sans oublier d’identifier les rôles de chacun.

Et comme l’a précisé Rihab, notre objectif en arrivant sur cette mission était également de recruter une Responsable RH. Nous avons donc travailler avec succès en ce sens.

 

Comment a été perçu l’arrivée de Référence DRH ?

Rihab : Notre arrivée a suscité des inquiétudes auprès de certains collaborateurs. Il a donc fallu accompagner ces personnes et instaurer un climat de confiance. Pour cela, il faut savoir être transparent et sincère dans la relation avec autrui. De mon côté je leur ai expliqué que je n’avais pas vocation à les remplacer mais à les accompagner, être un support. Il y a eu un travail de réassurance.

 

Comment s’est matérialisée votre collaboration DRH-RRH ?

Stéphanie : Nous étions très complémentaires avec Rihab. J’accompagnais l’entreprise sur des sujets d’ordre stratégique et juridiques et Rihab les accompagnait sur des aspects plus opérationnels, sans oublier l’accompagnement quotidien des salariés et des managers… Nous étions sur un rythme de 2 journées par semaine pour Rihab et 1 journée par semaine me concernant.

Rihab : De son côté Stéphanie a été un vrai soutien sur cette mission. J’ai pu compter sur son expertise en  conseil juridique sur les dossiers de contentieux RH.

Elle m’a également épaulée ponctuellement sur mes missions quotidiennes. On avait instauré une vraie communication entre nous pour que l’une prenne le relais en cas de besoin et les salariés étaient également mis au courant de notre fonctionnement afin que la mission se déroule sans encombre.

 

Quel était l’avantage d’avoir ce duo DRH-RRH pendant cette mission ?

Stéphanie : Avant de débuter la mission, un diagnostic a été effectué. Il a révélé un double besoin :

  • d’une part, un accompagnement pour structurer, organiser et pérenniser la fonction RH
  • d’autre part, un besoin d’assistance pour les dirigeants.

Nos deux profils, complémentaires, ont permis de répondre à ces problématiques. En mutualisant nos expertises, nous avons pu satisfaire les exigences de la mission, offrant ainsi un sentiment de sécurité au dirigeant. Nous sommes ravies de notre collaboration avec notre client. Rihab a quitté ses fonctions fin juillet, après l’arrivée de la responsable RH en juin, pour assurer la transition et l’accompagnement. Pour ma part, je continue de les accompagner à raison d’une journée par mois, assurant un soutien en cas de besoin et une organisation en mode projet.

Comment avez-vous fait appel à l’augmenté sur cette mission ?

Rihab : L’augmenté s’est matérialisé sur 2 niveaux :

  • Avec Référence DRH, nous avons des outils et solutions en interne qui nous permettent de communiquer, poser des questions et obtenir des réponses de la part de nos pairs. Par exemple, lorsque nous avons mis en place le forfait cadre avec les RTT, nous avons sollicité l’équipe Référence DRH.
  • Nous recherchions également des témoignages auprès de nos collaborateurs sur des sujets plus sensibles tels que des licenciements. Mais être en binôme était une force car nous étions 2 cerveaux mobilisés.